Présentation | Les arts martiaux | Paul Friederich 1 2 3 4

Paul Friederich, l'un des fondateurs du Sho Bu Kaï en 1960 (4)

Décès de Paul Friederich

C'est sans doute le dernier des très grands du judo et des arts martiaux de Nancy, qui disparaît avec Paul Friederich. Ce Messin d'origine, né le 31 janvier 1923, est à l'origine de presque tout ce qui concerne les arts martiaux sur le bassin de Nancy. En 1960, il fonde dans l'arrière-cour d'un immeuble, le Sho bu Kaï, un club qui, aujourd'hui, compte plus de six cents membres dans diverses disciplines.

Inspecteur de police à la brigade des mineurs, il avait compris que la prévention était plus utile que la répression. Il avait, d'ailleurs, terminé sa carrière de policier dans le service de prévention de la jeunesse, incitant les jeunes à faire du sport, et en particulier des arts martiaux. C'est ainsi qu'il a accueilli sur ses tatamis, des générations de jeunes, les anciens élèves devenus parents ou grands-parents venant ensuite accompagner leurs jeunes sur le tapis pour y recevoir des conseils.

Pour Paul Friederich, les arts martiaux et en particulier le judo et l'aïkido étaient une école de vie, bien au-delà de la technique pure.

Paul Friederich fut le pionnier de l'aïkido en Lorraine et à Nancy. Toute sa vie fut consacrée à trois sports en particulier: le judo, le yoga et l'aïkido, dont il était gradé 6e dan. Mais il s'intéressait également au karaté et au taekwondo. Alors qu'il avait plus de 80 ans, il enseignait encore. Son plaisir était d'être sur le tatami avec les enfants.

Au cours de sa vie Paul Friederich a formé des milliers de judokas et des centaines de ceintures noires dans les différentes disciplines. Tous pleurent le professeur, mais également l'homme de bien et l'humaniste.
Son fils Hervé, qui a repris le flambeau, dit de lui qu'il vivait dans une sphère à part, où les mots profits et compétition dure n'existent pas.

Sa carrière a valu à Paul Friederich de multiples récompenses: médailles d'or de la Jeunesse et des Sports, et de la ville de Nancy, ainsi que des différentes fédérations d'arts martiaux. Et la dénomination d'un pôle sportif nancéien, le 23 septembre 2006.

Les obsèques de Paul Friederich ont été célébrées mercredi 3 octobre 2007 à 10 h, en l'église Saint-Pierre de Nancy.